1900, rue Sauvé Est, bureau 300, Montréal, H2B3A8 (514) 381-1171 contact@oe2.ca

Nouvelles

Objectif Emploi
Une formation gratuite de 330 heures

La Voie de l’entrepreneuriat

L’entrepreneuriat connaît un réel succès aujourd’hui :  Plus de 20% de la population adulte québécoise à l’intention de lancer son entreprise! Mais c’est surtout du côté des jeunes que le taux d’intention entrepreneurial est le plus élevé : Plus d’un tiers des jeunes québécois sont en effet tentés par l’aventure entrepreneuriale, ce qui est en nette augmentation par rapport aux années précédentes.

Cet engouement s’explique en grande partie par la volonté d’être autonome et indépendant : se lancer en affaires c’est en effet devenir son propre patron! C’est un désir d’accomplissement personnel et, pour une grande majorité, la réalisation d’un rêve. Dans un contexte économique toujours de plus en plus difficile, l’entrepreneuriat est aussi une alternative au chômage et permet alors de reprendre confiance en soi en devenant maître de son destin.

Pourtant, malgré le regard positif porté sur l’entrepreneuriat,  seule la moitié des personnes tentées par cette aventure osent réellement passer à l’action pour lancer leur entreprise. Il faut dire que la création d’entreprise demande des connaissances importantes que ce soit en fiscalité, comptabilité ou en étude de marché. Les jeunes entrepreneurs sont les plus touchés par ce manque de connaissances : les 18-34 ans doivent se résoudre à fermer leurs entreprises près de trois fois plus souvent que les autres entrepreneurs avant d’en arriver à une année d’existence. Il est donc nécessaire que les nouveaux entrepreneurs soient formés et accompagnés pour mettre en place une étude de marché solide avant de se lancer.

L’entrepreneuriat à la côte au Québec et reste le moteur économique principal, sinon le seul, au Canada. Les petites et moyennes entreprises (PME) sont à l’origine de plus de 90 % des emplois du secteur privé, selon le site du Gouvernement Canadien. Par ailleurs, on dénombre que plus de la moitié des entreprises au Canada emploi quatre employés ou moins, faisant de l’entrepreneuriat un moteur de croissance majeur. Se lancer en affaire offre donc une nouvelle perspective à sa carrière mais c’est aussi contribuer à l’essor de la communauté. Il s’agit également d’un projet accessible à tous où souvent un montant inférieur à 5000 $ suffit pour lancer son affaire. Le plus important est surtout de savoir où et comment trouver du financement, même si une mise de fond de l’ordre de 20-25% de la part de l’entrepreneur est souvent incontournable.

Mais pour cela, il est nécessaire d’être formé et accompagné pour mettre en place un projet d’entreprise réaliste qui pourra se développer efficacement. Ces connaissances permettent de limiter les risques et surtout de franchir le cap symbolique des cinq années d’existence. Une formation pour apprendre à lancer son entreprise est aussi un moyen de rassurer les investisseurs car elle atteste que le projet a été mûrement planifié en amont.

Si vous souhaitez être formé et accompagné pour démarrer votre entreprise, vous pouvez suivre notre formation ASP et gratuite « Lancement d’une entreprise » à partir du 6 septembre.